Comprendre à quoi sert le big data

Comprendre à quoi sert le big data

Comprendre à quoi sert le big data
Le big data est une expression utilisée depuis fort longtemps par les professionnels en stockage de grandes données. Employé dans plusieurs domaines : marketing, informatique, ressources humaines, médecine, environnement…, le big data est l’ensemble d’une données massives dont l’analyse et le traitement se relient à un développement d’algorithme afin d’en tirer du sens.

le-big-data.jpg

Le big data c’est quoi ?

Le big data ou mégadonnées désigne des données en masses, devenues volumineuses qu’il paraît difficile aux experts de les gérer avec des outils classiques. Ces énormes données à une dimension relative augmentent au fil du temps, si en 2010 les données numériques créées dans le monde étaient de 1,2 zettaoctets, sachant qu’un kilo octet est l’équivalent de mille octets c’est-à-dire 103 octets et que 1 zettaoctet est l’équivalent de 1021 octets, soit mille trillions d’octets ou tout simplement un trilliard. En 2012 elles étaient passées à 2,8 zettaoctets et les spécialistes présument qu’elles seraient à 40 zettaoctets en 2040.Le problème qui se pose pour les centres de données c’est la gestion de ce big data qui leur mettent devant un réel grand défi.

Les perspectives d’évolution du « big data »

Le big data est effectivement en perpétuelle évolution. Les bases de données relationnelles classiques ne permettent pas la prise en charge des volumes des données. Des modèles de stockage sont en vue garantissant les performances sur ces volumétries en masse. Il s’agit d’une technologie permettant de faire la gestion des bases en parallèles.

cloud.jpg

Des experts proposent des structures de base de données sur des serveurs standards ayant une configuration optimisée, d’autres s’appuient sur des systèmes basés sur le NoSQL. Le cloud computing par exemple est un système de stockage se faisant via le réseau, les ressources informatiques sont configurables et partagées. Il y a aussi le système de fichiers distribués dont les données sont sectionnées dans une machine en stockage local.